L'actualité de L'Altiplano - http://actu.laltiplano.fr

 
 

 


mardi 27 février 2007

Soirée-débat du 6 mars autour de Fières d'être putes

Nous avons le plaisir de vous convier à la soirée-débat publique autour de l'ouvrage Fières d'être putes (sortie en librairie mi février 2007), de Maîtresse Nikita et Thierry Schaffauser.

Cette soirée-débat sera animée par les membres de l'association Les Putes

Celle-ci se tiendra en présence des auteurs le mardi 6 mars 2007 à partir de 20 h à la Petite Vertu (15, rue des Vertus Paris 3ème ; M° Arts et Métiers).

Conférence de presse du 6 mars autour du livre Fières d'être putes

Une conférence de presse autour de l'ouvrage Fières d'être putes (sortie en librairie mi février 2007), de Maîtresse Nikita et Thierry Schaffauser, se tiendra en présence des auteurs le mardi 6 mars 2007 à 18 h à la Petite Vertu (15, rue des Vertus Paris 3ème ; M° Arts et Métiers).

Vous êtes professionnel et vous souhaitez obtenir une accréditation presse pour y assister? Nous vous remercions de bien vouloir nous écrire par email à presse@laltiplano.fr.

Si vous souhaitez effectuer une interview privée de Maîtresse Nikita et Thierry Schaffauser, vous pouvez également réserver un créneau horaire entre 14 h et 17h45 (même jour, même lieu).

Si vous souhaitez effectuer un reportage photo ou vidéo lors de la soirée-débat (à partir de 20 h), nous vous remercions de nous le signaler à l'avance également.

Un article sur Nel dans Ouest France

Nel fait parler de lui. Le journal Ouest France (daté du 27 février 2007, édition Caen) a fait un article sur l'album jeunesse de David Olivier et Emilie Béchat. Cliquez-ici pour visualiser l'article.

Parents, bibliothécaires et enseignants aiment Nel

L'association choisir un livre qui regroupe des parents, des bibliothécaires et des enseignants, "tous actifs dans des cercles de lecture et auprès des enfants", vient de sélectionner Nel (le tout nouvel album de David Olivier et Emilie Béchat) et en fait une belle critique sur son site. Cliquez-ici pour en prendre connaissance.

vendredi 23 février 2007

Alapage.com met en avant "Mort à la démocratie"

Alapage.com met en avant l'ouvrage "Mort à la démocratie" en le positionnant en page d'accueil de sa section Livres et en le citant parmi les six ouvrages références en ce qui concerne les élections dans sa newsletter hebdomadaire (datée du 23 février 2007)

jeudi 22 février 2007

Elie Escondida passe (de nouveau) sur FPP

Demain vendredi 23 février 2007, Elie Escondida, coauteur de Face à la police / Face à la justice, sera invité pour parler du livre sur l'émission L'Envolée de 19h à 20h30 sur Fréquence Paris Plurielle (106.3 en IDF ou rfpp.net pour le reste du monde!). Retransmission de l'émission lundi prochain (26 février) de 12h30 à 14h

Le magazine Suisse 360° parle de Maîtresse Nikita

Le magazine 360° vient de sortir un article sur la prostitution en Suisse. Il parle de Maîtresse Nikita et cite l'ouvrage dont elle est coauteur, Fières d'être putes. Retrouvez l'article sous mise en page web à l'adresse http://www.360.ch/presse/2007/02/travailleurs_du_sexe_un_metier_a_reinventer.php ou cliquez-ici pour lire l'article sous sa mise en page papier.

Les auteurs de Face à la police / Face à la justice et l'auteur de "Mort à la démocratie" invités à une émission radio sur FPP

Retrouvez les auteurs de Face à la police / Face à la justice et l'auteur de "Mort à la démocratie", deux ouvrages de la collection agit'prop, sur Fréquence Paris Plurielle (106.3 en Ile de France ou sur rfpp.net) invités sur l'émission Salle 101 ce jeudi 22 février 2007 (17h-18h). Retransmission vendredi matin à 11H00.

lundi 19 février 2007

Riwoal au Salon du Livre de Paris

Riwoal, l'auteur d'En route vers le clochard, sera en séance de dédicaces le samedi 24 à 17h et le dimanche 25 à 10h sur le stand de L'Altiplano (B121) au Salon du Livre de Paris.

Éléonore Cannone au Salon du Livre de Paris

Éléonore Cannone, auteur d'Elle, pinces et dépendance, sera en séance dédidace le samedi 24 à 10h et le dimanche 25 à 14h sur le stand de L'Altiplano (B121) au Salon du Livre de Paris.

Maîtresse Nikita et Thierry Schaffauser au Salon du Livre de Paris

Maîtresse Nikita et Thierry Schaffauser, coauteurs de Fières d'être putes, seront en séance de dédicaces tous les jours à 13h du 23 au 27 mars sur le stand de L'Altiplano (B121) au Salon du Livre de Paris.

David Olivier et Émilie Béchat au Salon du Livre de Paris

David Olivier et Émilie Béchat, l'auteur et l'illustratrice de Nel, seront en séance de dédicaces le dimanche 25 mars à 15h sur le stand de L'Altiplano (B121) au Salon du Livre de Paris.

L'Altiplano sera présent au Salon du Livre de Paris

Vous pourrez retrouver L'Altiplano au Salon du Livre de Paris sur son stand (B121) du 23 au 27 mars 2007

Pour plus d'informations, cliquez-ici.

L'auteur et l'illustratrice de Nel en séance dédicaces à la Fnac Parinor

L'auteur et l'illustratrice de Nel seront en séance dédicaces à la Fnac Parinor le 24 mars 2007 à partir de 15h.

Une nouvelle critique pour Elle, pinces et dépendance

Cette fois-ci c'est le webzine Papercuts qui donne son impression sur le premier roman d'Éléonore Cannone... Elle n'est pas mauvaise, loin de là. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

vendredi 9 février 2007

Fières d'être putes à l'honneur sur Fnac.com

La Fnac.com met à l'honneur l'ouvrage Fières d'être putes. En plus de lui consacrer un "avis Fnac" développé, on lui a attribué le fameux "Coup de coeur Fnac".

Cliquez-ici pour vous rendre sur la page de la Fnac.com

mercredi 7 février 2007

Une première critique pour le premier roman d'Éleonore Cannone

Vous n'avez toujours pas lu le roman "Elle, pinces et dépendance"?

Cette première critique qui vient de paraître sur Lemague (journal en ligne, plus de 7 000 visites quotidiennes) va vous inciter à courir l'acheter chez votre libraire! (et si pour une fois vous ne souhaitez pas courir, vous pouvez également le commander en ligne de chez vous sur la librairie en ligne Laltiplano.com)

Par la même occasion, vous aurez l'opportunité de découvrir à la suite de cette critique une interview de la jeune écrivain Éleonore Cannone.

Pour accéder directement à la critique (et à l'interview), cliquez-ici.


Bonne lecture!

Soirée de lancement de Fières d'être putes

Lieu de la soirée : Paris

Date : 6 mars 2007

Début de la soirée à 20 h : débats & surprises.

La soirée est ouverte à tous?! Vous souhaitez être informés du lieu??
Écrivez à presse@laltiplano.fr pour plus de renseignements.

Conférence de presse le 6 mars 2007

Professionnels, vous souhaitez être accrédités pour la conférence de presse du 6 mars 2007 à Paris dédiée à l'ouvrage Fières d'être putes en présence des auteurs et des membres du collectif Les putes?
Écrivez dès maintenant à presse@laltiplano.fr

Lieu communiqué par email.
Début de la conférence de presse à 18h.

lundi 5 février 2007

Du nouveau sur Voteren2007.com (rebaptisé en octobre 2007 www.leondemattis.net)

Par Léon de Mattis (http://www.leondemattis.net)
--

Ce n’est que récemment, et par une erreur manifestement intéressée, que l’idée que le régime démocratique et ce qu’on a d’abord connu sous le nom de « libertés publiques » se sont trouvés confondus au point qu’on les imagine bien souvent consubstantiels. Dans la conception classique, bien au contraire, « liberté » et « démocratie » s’opposent : la démocratie, loi du plus grand nombre, est perçue justement comme ce qui peut nuire le plus facilement à la liberté car soumise aux dictats de la démagogie. De ce point de vue, la « dictature » comme suspension des libertés publiques non seulement ne s’oppose pas à la « démocratie » mais tend à se confondre avec elle : la majorité ralliée au démagogue risque d’écraser les droits de la minorité.

C’est pour cette raison que la Grèce antique, présentée dans une thèse très approximative comme l’inventrice de la démocratie par ceux qui ignorent tout de la complexe réalité hellène, se méfiait beaucoup de ce régime. C’est pour cette raison également que Montesquieu se méfiait du « nombre » (« Le nombre ! Mot horrible ! », s’exclamait-il) et préférait de loin la monarchie à la démocratie. C’est enfin pour cette raison que les révolutionnaires de 1789 adoptèrent le suffrage censitaire et récusèrent le mandat impératif. La constitution de 1793 affichait d’autres principes, bien d’avantage rousseauistes : mais elle ne fut jamais appliquée, et l’Etat a tranché (c’est le cas de le dire) après le IX thermidor. C’est la conception la moins favorable à la démocratie qui a gagné et qui prévaut encore aujourd’hui. Sieyès l’a emporté contre Rousseau. Sait-on par exemple qu’aujourd’hui le mandat impératif est anti-constitutionnel ? (article 27 de la constitution de 1958)

Il n’est pas question de faire ici un cours d’histoire, mais seulement de tordre le cou à la propagande républicaine qui veut nous faire croire que « droit de vote », « démocratie » et « droits de l’homme » sont les facettes de la même réalité. Ces conceptions se sont au contraire bien longtemps opposées, et n’ont finalement cohabité qu’aux prix d’un compromis favorable aux droits bourgeois, et non à la démocratie intégrale dont certains avaient rêvé.

- Les autres billets de l'auteur sur http://www.leondemattis.net
Réagissez aux billets de l'auteur en vous rendant directement sur les pages billets de son blog!

Lieux communs

Le discours d'investiture de Nicolas Sarkozy

Le travail, c'est la liberté

Tais-toi et vote

Une lettre de Nicolas Sarkozy

Le vote négatif

Le référendum

Une lettre de monsieur Hulot

Merde aux présidentielles

Quand on a voté on ferme sa gueule

Querelle de chiffres

L’abstention

L’inscription sur les listes électorales