L'actualité de L'Altiplano - http://actu.laltiplano.fr

 
 

 


jeudi 20 décembre 2007

Un nouvel article sur "Le droit à la paresse"

Le magazine Grenoble & moi contient une chronique du Droit à la paresse. Cliquez ici pour la lire.

Chronic'art et Maîtresse Nikita

Le numéro de mai 2007 de Chronic'art contenait un petit article de Maîtresse Nikita, coauteure de Fières d'être putes. Cliquez ici pour le lire.

mercredi 5 décembre 2007

En janvier 2008, découvrez Journée lunaire d'Emmanuel Olivier





Journée lunaire d'Emmanuel Olivier
ISBN : 978-2-35346-020-5
janvier 2008 - 84 pages (broché, cousu) - 13 €
format 20 X 26 cm
illustrations : noir et blanc

- bande dessinée tout public -

L'album :
Dans ses cauchemars, il prend feu ou voit des pots de fleurs tomber du ciel, écrasant de jeunes femmes. Et des cauchemars, Thomas en fait de plus en plus souvent. Il arrive de plus en plus souvent en retard au travail, aussi. Ce qui lui vaut quelques ennuis. Jusqu’au jour où il explose.
Le raisonnable coup de folie du personnage, exténué par un quotidien terne et stressant d’employé de bureau, s’avérera libérateur.
Depuis qu’il a changé de vie, les rêves de Thomas sont plus sereins.
Mais les réalise-t-il vraiment ?

Cette BD peut être lue comme une forme de prise de conscience personnelle de vivre dans un monde difficile à comprendre.
La vision sociale est servie par une certaine dimension onirique. Car, chez Thomas, la réalité et l’activité de l’inconscient sont étroitement liées : la BD fait donc la part belle aux songes surprenants et aux hallucinations de son protagoniste. Avec un graphisme stylisé noir et blanc et un découpage dynamique, cette BD d’ambiance nous livre de véritables plans-séquences cinématographiques et nous plonge avec aisance dans son univers si particulier.

L'auteur :
Emmanuel Olivier est né en 1983. Après quelques tâtonnements, il s’est lancé pleinement dans la bande dessinée lors de ses études aux Beaux-Arts d’Épinal. Actuellement en quête d’un emploi, mais guère convaincu par la démarche, aussi commune soit-elle, il se demande, lui aussi, s’il a encore le droit de croire en ses rêves..

Lancement de la collection L'Altiplano Bande dessinée

Janvier 2008 signifie pour L'Altiplano le lancement d'une nouvelle collection qui on l'espère se développera avec le temps : L'Altiplano Bande dessinée. Le premier titre qui va ouvrir la voie aux suivants est le premier album du talentueux Emmanuel Olivier, Journée lunaire.

A paraître en février 2008 : La Commune de Piotr Kropotkine

La Commune de Piotr Kropotkine
(suivi de La Commune de Paris)
ISBN : 978-2-35346-023-6
février 2008 - 64 pages (broché) - 5 €

- essai d'histoire politique -

Texte de 4e de couverture :
La Commune du XIXe siècle, forte de son expérience, fera mieux. Elle sera commune autrement que par le nom. Elle ne sera pas uniquement communaliste, elle sera communiste, révolutionnaire en politique, elle le sera aussi dans les questions de production et d’échange. Elle ne supprimera pas l’État pour le reconstituer, et bien des communes sauront prêcher d’exemple, en abolissant le gouvernement de procuration, en se gardant de confier leur souveraineté aux hasards du scrutin.

A paraître en février 2008 : Dieu et l'Etat de Mikhaïl Bakounine

Dieu et l'État de Mikhaïl Bakounine
ISBN : 978-2-35346-022-9
février 2008 - 160 pages (broché) - 6 €

- essai de philosophie politique -

Texte de 4e de couverture :
Prêtres, monarques, hommes d’État, hommes de guerre, financiers publics et privés, fonctionnaires de toutes sortes, policiers, gendarmes, geôliers et bourreaux, monopoleurs capitalistes, pressureurs, entrepreneurs et propriétaires, avocats, économistes, politiciens de toutes les couleurs, jusqu’au dernier vendeur d’épices, tous répéteront à l’unisson ces paroles de Voltaire : « Si Dieu n’existait pas, il faudrait l’inventer. » Car, vous comprenez, il faut une religion pour le peuple. C’est la soupape de sûreté.