L'actualité de L'Altiplano - http://actu.laltiplano.fr

 
 

 


mercredi 18 juillet 2007

Eléonore Cannone en séance de dédicaces

Eléonore Cannone, auteur du roman Elle, pinces et dépendance, sera en séance de dédicaces le 25 août de 10h à 18h à la Librairie Page et Plume de Limoges. Son roman fait partie de la sélection 2006-2007 de cette librairie.

dimanche 1 avril 2007

On parle du roman Elle, pinces et dépendances dans le Playboy du mois d'avril 2007

On parle du premier roman d'Eleonore Cannone dans la rubrique livres du magazine Playboy du mois d'avril 2007

Pour lire la petite critique lui étant consacré, cliquez-ici.

lundi 19 février 2007

Éléonore Cannone au Salon du Livre de Paris

Éléonore Cannone, auteur d'Elle, pinces et dépendance, sera en séance dédidace le samedi 24 à 10h et le dimanche 25 à 14h sur le stand de L'Altiplano (B121) au Salon du Livre de Paris.

Une nouvelle critique pour Elle, pinces et dépendance

Cette fois-ci c'est le webzine Papercuts qui donne son impression sur le premier roman d'Éléonore Cannone... Elle n'est pas mauvaise, loin de là. Pour en savoir plus, cliquez-ici.

mercredi 7 février 2007

Une première critique pour le premier roman d'Éleonore Cannone

Vous n'avez toujours pas lu le roman "Elle, pinces et dépendance"?

Cette première critique qui vient de paraître sur Lemague (journal en ligne, plus de 7 000 visites quotidiennes) va vous inciter à courir l'acheter chez votre libraire! (et si pour une fois vous ne souhaitez pas courir, vous pouvez également le commander en ligne de chez vous sur la librairie en ligne Laltiplano.com)

Par la même occasion, vous aurez l'opportunité de découvrir à la suite de cette critique une interview de la jeune écrivain Éleonore Cannone.

Pour accéder directement à la critique (et à l'interview), cliquez-ici.


Bonne lecture!

mardi 16 janvier 2007

Elle, pinces et dépendance (roman), 192p, 14€, janvier 2007

Cette courte fable acidulée et poétique a le charme d’un rêve éveillé. C'est l'histoire d’un amour surréaliste et abstrait entre un jeune homme angoissé, englué dans une vie qu’il subit, et une jeune femme apparue un soir dans sa cuisine. Au-delà de cette rencontre, le roman évoque sur un ton ironique notre rapport au travail.

Read next